Le mot du Directeur du Laboratoire de Recherche Magellan

Jean-François Gajewski

Jean-François Gajewski

Deux temps forts ont eu lieu à Magellan en 2020. D’abord, l’évaluation HCERES a eu lieu le 10 mars juste avant le début de la période de confinement et la journée verte de Magellan du 08/09/2020, a été l’occasion de réunir les chercheurs dans un cadre convivial avec des objectifs de recherche et de réflexion sur la stratégie du laboratoire.


 


L’évaluation HCERES 2020


Elle a permis de rassembler les chercheurs devant un comité de visite composé de
du Président :
  • M. Hervé DUMEZ, École Polytechnique CNRS
  • des experts :
  • M. Vincent CHAUVET, Université de Toulon
  • Mme Frédérique CHEDOTEL, Université d’Angers
  • M. Albert DAVID, Université Paris Dauphine
  • Mme Emmanuelle LE NAGARD, ESSEC
  • Mme Jessie PALLUD, École de Management de Strasbourg
  • Mme Evelyne POINCELOT, Université de Franche Comté (CNU)
  • Mme Christine VICENS, Université Paris Dauphine (PAR)
  • de la REPRÉSENTANTE DU HCÉRES :
  • Mme Stéphanie CHATELAIN-PONROY

Après une journée de travail ponctuée de plusieurs rencontres (Président de l’université, ensemble des chercheurs, responsables de groupes et d’équipes thématiques, doctorants, équipe administrative et directeur du laboratoire), le comité de visite a fait parvenir un rapport mettant en avant les points forts et les points d’amélioration, constituant une base de travail pour le laboratoire.

L’avis global sur l’unité est positif, à la fois du point de vue de la production scientifique, que de l’ancrage du laboratoire dans son environnement régional. Le comité a mis en exergue l’intérêt du développement des équipes thématiques, en termes de visibilité du laboratoire et de financement de la recherche à travers les futurs projets.
Les experts ont également apprécié la politique d’encadrement doctoral à travers les nombreux contrats CIFRE, mais également le soutien matériel et scientifique apporté aux étudiants en thèse.
Les points d’amélioration concernent la gouvernance qui doit être mieux organisée, l’internationalisation de la production scientifique, l’autonomie du laboratoire vis-à-vis de la composante et le renforcement de l’équipe administrative pour soutenir le développement exponentiel des projets de recherche.
 

La Journée Verte Magellan 2020


Elle a été organisée en septembre au bord du lac d’Aiguebelette autour de deux moments intenses, trois si on compte le repas gargantuesque qui a bien pris deux heures…

Après avoir résumé le rapport HCERES, Jean-François GAJEWSKI a envisagé l’avenir de Magellan autour de quelques objectifs importants pour le laboratoire :
  • Positionner Magellan comme étant le laboratoire de recherches en Management de l’Université de Lyon ;
  • Continuer d’assurer une politique de recrutement de qualité ;
  • Développer une politique de développement de projets de grande envergure ;
  • Assurer de plus en plus l’autonomie du laboratoire du point de vue des ressources financières ;
  • Développer la politique de valorisation auprès des industriels et dans les médias ;
  • Continuer la progression de la production scientifique en termes d’internationalisation.

A cette fin, Jean-François GAJEWSKI a suggéré de constituer cinq groupes de travail, des collectifs de chercheurs autour de pilotes :
  • GT 1 : « Montage et financement de projets collectifs »
    Pilote: Valérie REVEST-ARLIAUD
  • GT 2 : « Financement des thèses »
    Pilote: Caroline HUSSLER
  • GT 3 : « Médias et communication »
    Pilote: Virginie GALLEGO-ROQUELAURE
  • GT4 : « Impact managérial des publications »
    Pilote: Amélie BOHAS
  • GT5 : « Internationalisation de la publication »
    Pilote: Kiane GOUDARZI

L’objectif de ces groupes de travail est de proposer des axes de progression du laboratoire, à restituer en AG ou en réunions avec l’ensemble des chercheurs, pour mise en application à la fin de l’année universitaire 2020-2021.

Il reste de nombreux chantiers, comme la communication, la valorisation et l’accréditation. Sur ces sujets, les participations de Delphine GRECO, de Catherine PARMENTIER et de Valérie PELAZZO-PLAT ont été bien accueillies et permettent de renforcer les groupes de travail.

La suite de la journée verte a été réservée aux présentations des 6 nouveaux chercheurs de Magellan recrutés en juin 2020 avec succès. Il est important de noter que sur les 6 nouveaux chercheurs, 5 ont été classés 1ers lors des comités de sélection, et 1 chercheur a été classé 3ème. Ceci montre l’attractivité dont fait preuve notre laboratoire.

Valérie REVEST-ARLIAUD a présenté les prémices d’une réflexion pour permettre au premier groupe de travail, sur le montage et le financement des projets collectifs, de pouvoir progresser rapidement.

Julien ROUSSEL, Chargé d’appui aux projets au Service Général de la Recherche, a fait une présentation très précise de l’ensemble des appels d’offres en SHS, en montrant les différentes orientations.

Noémie DOMINGUEZ a fait part de son expérience avec Catherine MERCIER-SUISSA, étant lauréates d’un projet Européen H2020 sur l’intégration des réfugiés en Europe : MERGING. Il faut dire que ce projet est une belle réussite : sur 58 projets déposés, seuls 3 ont été élus. Il s’agit d’un budget de 3 Millions d’euros sur 3 ans.

Didier VINOT nous a fait part de sa riche expérience sur la Chaire de recherche, « Valeurs du soin ». Espérons que ces projets puissent en entraîner d’autres du même acabit pour le laboratoire.

Le second temps fort a été l’objet d’une randonnée autour du lac d’Aiguebelette. Cette marche a été l’occasion de réfléchir aux orientations de recherche à afficher par le laboratoire. Les chercheurs devaient aussi réfléchir aux attentes qu’ils ont à propos du laboratoire. Cette réflexion doit faire l’objet d’un questionnaire qui sera adressé à l’ensemble des chercheurs au mois d’octobre.

Comme Henry FORD le disait, « Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite. »