Equipe thématique de recherche MOCOO - Management des Organisations Coopératives et Mutualistes

Adresse :
Laboratoire Magellan
iaelyon School of Management
Université Jean Moulin Lyon 3
1C, avenue des Frères Lumière
CS 78242
69372 Lyon cedex 08
Tél :
04 78 78 71 58
Mail :
chairel3c@univ-lyon3.fr

Informations générales

Rattachement(s) :

Laboratoire Magellan - Recherche en Management des organisations - iaelyon

Département : Sciences de la société

Organisation

Responsable(s) :
Composition de l'équipe
L'équipe thématique « Management des Organisations Coopératives et Mutualistes » regroupe des enseignants-chercheurs et des doctorants qui appartiennent à différents groupes de recherche disciplinaires du Centre de recherche iaelyon Magellan et des chercheurs associés issus d'autres établissements publics ou privés.

MEMBRES de l'iaelyon
CHERCHEURS ASSOCIES
  • BEAL Mathieu, Grenoble Ecole de Management, Marketing
  • FALCHI Alice, Professeure à l’ESSCA Lyon, Marketing
  • FAURE-FERLET Axelle, Maître de Conférences, Université du Maine, Marketing
  • LECA Bernard, Professeur à l’ESSEC, Théorie des organisations
  • LECLERC Thomas, Professeur à l’IESEG, Marketing
  • LECUYER Charlotte, Maître de Conférences, Université Claude Bernard Lyon 1, Marketing
  • SEGUIN Michel, Professeur à l’UQAM, Canada, RH
  • SAINT-ONGE Sylvie, Professeure à HEC Montréal, Canada, RH
  • SOULEZ Sébastien, Professeur des universités, Université Lyon2, Marketing


DOCTORANTS  

Activités

Thèmes de recherche

L’équipe thématique MOCOO - Management des organisations coopératives et mutualistes, Laboratoire de recherche Magellan - iaelyon School of Management.

Et si le vieux modèle coopératif avait de l’avenir ? A l’heure des remises en cause des différents modèles d’organisation de l’activité des entreprises, la gouvernance coopérative qui se faisait discrète jusqu’alors, semble rencontrer les attentes de certains parties-prenantes. Ces entreprises occupent une part importante dans l’économie mondiale, notamment dans les secteurs de la banque assurance et de l’agroalimentaire, et leurs spécificités sont aujourd’hui encore peu étudiées.
 

Les thèmes de recherche

L’équipe management des MOdèles COOpératifs et mutualistes (MOCOO) s’est structurée pour étudier ces aspects. Son objectif est de développer des travaux de recherche sur le sujet de la valorisation des coopératives et des mutuelles sur différents marchés (financiers, marchés des biens et services, marché de l’emploi etc.) en analysant les fondements de la différence coopérative.
 
Les 4 axes qui structurent la recherche sur le management des coopératives

MOCOO : axes de recherche


Depuis la création de la chaire de recherche Lyon 3 Coopération les chercheurs du groupe ont présenté 40 communications dans des congrès nationaux et internationaux, publié 12 articles dans des revues scientifiques nationales et internationales et fait soutenir quatre thèses de Doctorat en Sciences de Gestion.
 

Les terrains de recherche

Nos projets de recherche sont menés dans le cadre de partenariats forts avec les entreprises du mouvement coopératif.
Ainsi nous collaborons avec :
  • des coopératives de clients : coopératives bancaires et mutuelles d’assurance
  • des coopératives d’habitants
  • des coopératives de fournisseurs : coopératives agricoles

Si nos travaux de recherche adoptent une approche internationale, ils ont un sens au plan régional. D’une part, Lyon est le berceau de la première coopérative de consommateurs. En 1828, les canuts de Lyon fondent la première coopérative de consommation française dans la continuité du « mutuellisme »: « la Société du Devoir Mutuel » qui propose « d'acheter collectivement les biens de première nécessité pour le ménage ». D’autre part, l’URSCOP (Union Régionale des coopératives d’employés – SCOP --) Rhône-Alpes est la plus grosse URSCOP française en effectif. Cette forme de gouvernance est donc très répandue dans notre région. De plus, de nombreuses activités agricoles de notre territoire ont opté pour une gouvernance de type « coopérative agricole » telles que la filière laitière (avec la marque Candia, appartenant à la coopérative SODIAAL dont une partie de l’activité est située à Lyon) ou la filière viticole (avec les producteurs coopératifs du Beaujolais notamment). Cette histoire et ce tissu économique coopératifs permettent un fort ancrage dans le territoire local.

Les activités de l'équipe de recherche sont soutenues par le Fonds de dotation IDCOOP, notamment dans le cadre des activités de la Chaire L3C, Lyon 3 Coopération.

Publications

Articles dans des revues classées

  1. Guillot-Soulez C., Saint-Onge S., Soulez S., Merkouche W. (2020), "Le modèle coopératif, un atout à valoriser dans l’identité de marque employeur des coopératives financières ?", Management International, à paraitre.
  2. Faure-Ferlet A., Capelli S. & Sabadie W. (2020), « La gouvernance a-t-elle bon goût ? L’impact d’une mention ‘coopérative’ sur le goût perçu des produits alimentaires », Recherche et Applications en Marketing, à paraître.
  3. Capelli S., Sabadie W. & Seguin M. (2019), La différence coopérative fait-elle la différence pour les consommateurs ?, Revue Française de Gestion, (rg A), à paraître.
  4. Guillot-Soulez C., St-Onge S. et Soulez S. (2019), Exploration des liens entre la communication de labels employeurs dans les annonces de recrutement, le mode de gouvernance et l’attractivité des organisations aux yeux des candidats, Recherche et Applications en Marketing (rg A), à paraitre, https://doi.org/10.1177/0767370119828947
  5. Béal M. et Sabadie W. (2018), The impact of customer inclusion in firm governance on customers' commitment and voice behaviors, Journal of Business Research, (rg A),  92, 1-8.
  6. Lecuyer C., Capelli S., & Sabadie W. (2017), A comparison of CSR communication effects between investor-owned banks and member-owned banks, Journal of Advertising Research, (rg A), vol.57, n°4, p.1-27.
  7. Faure-Ferlet A., Capelli S. et Sabadie W. (2017),  Les coopératives agricoles doivent-elles dévoiler leur mode de gouvernance aux consommateurs de produits agroalimentaires ?, Décisions Marketing (rg B), 85, 1 (janvier-mars), p.63-80.
  8. Capelli S., Falchi A., Hussler C. et Sabadie W. (2016), Co-innover avec ses consommateurs, oui mais lesquels? De l’intérêt d’impliquer ses consommateurs-membres dans le processus d’innovation des coopératives, Gestion 2000 (rg C), vol. 33, n°4, p. 117-141.
  9. Guillot-Soulez C. et Soulez S. (2015), Travailler pour une banque qui appartient à ses clients, ça change quoi ? Analyse de l’identité de marque employeur des banques coopératives, @grh (rg B), n°15 (Numéro spécial Meilleurs papiers du 26ème congrès de l’AGRH), p.59-77
  10. Lobre-Lebraty K (2015), Radiographie d’un comité d’audit bancaire mutualiste, Management et Avenir (rg B), vol 7, n°81, pp 81-100.