• Vie des personnels,
  • Recherche,
  • Éthique et Développement durable,

Publication : Culture & économie sociale et solidaire, avec la contribution de deux chercheuses de l’iaelyon

Evènement | 25 novembre 2019

Stéphanie Havet-Laurent et Camille De Bovis sont les auteurs du chapitre « À quoi servent les bénévoles ? » Ouvrage publié sous la direction de Hervé Defalvard.

Quels liens unissent la culture et l’économie sociale et solidaire ? Qu’implique la rencontre de ces deux secteurs pour les acteurs qui les portent ?
Force est de constater que les interactions entre la culture et l’ESS restent sporadiques et ne sont que rarement mises en avant. Pourtant, qu’il s’agisse de leur rapport aux institutions ou de leur ancrage dans les territoires, ces domaines partagent des enjeux communs et leur rapprochement semble indispensable, pour les uns comme pour les autres.

S’appuyant sur ce constat, cet ouvrage dresse un état des lieux des liens déjà existants entre ces deux secteurs, afin de mieux en révéler les enjeux et d’envisager de nouvelles pistes pour leur coopération. L’objectif principal de cette démarche est d’agir pour le rapprochement entre les acteurs de ces deux mondes à la recherche d’émancipation et de bien vivre.

Cet ouvrage s’adresse à toute personne intéressée par les valeurs coopératives et les alternatives économiques, et notamment aux acteurs associatifs, culturels, des politiques publiques, de l’ESS, ainsi qu’aux enseignants et étudiants en Master ESS.

Les +
  • Premier rendez-vous en librairie entre les acteurs de la culture et de l’ESS.
  • ESS : un monde en pleine mutation qui mobilise de plus en plus d’acteurs (+3 % depuis 2018) et de salariés (+5 % dans le privé, +7 % dans le public).
  • Des enjeux forts en termes de développement des territoires et de développement durable grâce à de nombreux exemples.
PUG - Presses universitaires de Grenoble, Coll. Économie sociale et solidaire, Octobre 2019, 122 p.

 

A propos des co-auteurs

Camille de Bovis est Maître de conférences HDR en gestion des ressources humaines à l’iaelyon - Université Jean Moulin, ou elle co-dirige le Master Management des Ressources Humaines et Organisation en formation initiale. Elle s’intéresse aux Organisations Hautement Fiables (HRO), aux principes psycho-sociaux qui régissent les coordinations et ajustements dans les équipes qui travaillent dans des environnements volatiles et complexes.

Stéphanie Havet-Laurent est Doctorante contractuelle à l'iaelyon. Elle se forme d’abord à l’IEP Paris où elle obtient un Master en Management de la culture en 2008. Elle travaille ensuite pendant sept ans dans différentes structures du spectacle vivant. En 2015 elle choisit de suivre le Master Ressources Humaines et Organisations de l’iaelyon tout en poursuivant son activité d’administratrice du spectacle. Afin  de  poursuivre  sa  réflexion,  elle  décide  à  l’issue  du  Master  de  réaliser  une  thèse  sur  la gouvernance des structures associatives du spectacle vivant.